Piwik

Investissements d'avenir

Investissements d'avenir
Sur les 35 milliards d’euros qui seront mobilisés au titre du grand emprunt national, 21,9 Md€ seront dédiés à l’enseignement supérieur et à la recherche dans le cadre du programme d’ « Investissements d’avenir ». Cet espace recense les projets scientifiques déposés par le l’UEB au nom de ses établissements membres et de ses partenaires. Il mentionne également les projets pour lesquels l’UEB intervient en tant que partenaire.

Résultats de l'IDEX 2 : IC Ouest n'est pas retenu

Ce projet rassemblait tous les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche des régions Pays de la Loire et Bretagne. Les principales critiques émises par le jury se sont portées sur la gouvernance.

Le jury a reconnu au projet IC Ouest les points forts suivants :

  • L'existence indéniable de 4 pôles thématiques forts de recherche et de formation : matériaux, mer, santé, STIC
  • Une coopération de qualité entre les universités, les grandes écoles et les instituts de recherche
  • Une stratégie forte en matière de Labex (retenus ou déposés).

Pour en savoir plus :

Laboratoire d’excellence (ou LABEX)

C’est un laboratoire de très haut niveau scientifique, reconnu au niveau international, capable d’attirer les meilleurs chercheurs, et fortement investi dans les projets innovants (source : MESR).

2 laboratoires d’excellence portés par l'UEB ont été retenus,  L’UNAM est impliquée dans un troisème labex.

Labex MER « Excellence en Recherche Marine : l’océan dans le changement ».

Le projet va renforcer les connaissances et la compréhension du fonctionnement de l'océan, en particulier pour ce qui concerne les échanges d'énergie. Il permettra de mieux connaître les transferts de carbone depuis les zones de production, les interactions géobiologiques en milieux extrêmes et les transferts de matière entre le continent et l'océan, depuis les zônes côtières jusqu'aux abysses. Enfin, les travaux concerneront l'influence des sociétés humaines sur l'océan avec un focus sur la zone côtière.

Responsable scientifique : Yves-Marie Paulet
Coordination scientifique : Université de Bretagne Occidentale qui s’appuie sur l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM)
Partenaires : Cnrs, Ifremer, IRD, Université de Bretagne Sud, Université Rennes 2, Université de Nantes, Université de Caen, Ecole centrale de Nantes

Voir la fiche du projet MER

Labex COMIN Labs « COMmunication and INFormation sciences Laboratories »

Rassemblant 1100 chercheurs dont plus de 500 permanents entre la Bretagne et Nantes, ce projet de laboratoire d'excellence sur les Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (STIC) se propose de renforcer la visibilité internationale de ce domaine sur les deux régions. La dynamique scientifique repose sur trois axes : des projets disciplinaires issus des laboratoires de très haut niveau scientifique, quatre projets de recherche transdisciplinaires (Codage neural, STIC et efficacité énergétique, Réseaux sociaux, Sécurité et vie privée dans les STIC) et trois grands défis (environnements numériques pour le citoyen, images et media numérique du futur, STIC pour la médecine personnalisée). Un volet formation est proposé selon quatre axes : internationalisation, interdisciplinarité, fonctionnement en réseau et promotion de l'entrepreneuriat et des relations avec le monde économique.
Coordinateur scientifique : Albert Benveniste
Partenaires : Cnrs, Inserm, Inria Rennes Bretagne Atlantique, Université de Rennes 1, Université Rennes 2, Université de Bretagne Occidentale, Université de Bretagne Sud, Université de Nantes, Ecoles des Mines de Nantes, INSA de Rennes, ENS Cachan - antenne de Bretagne, Télécom Bretagne, Supelec.

Voir la fiche du projet COMIN Labs

Labex STORE-EX « Laboratory of excellency for electrochemical energy Storage »

Porteur : Cnrs-Université de Picardie
L’Institut des Matériaux Jean Rouxel, rattaché à l’Université de Nantes participe en tant que partenaire au Labex STORE-EX, dont la coordination scientifique est assurée par le Cnrs. Ce laboratoire est centré sur le stockage électrochimique de l’énergie. Il couvre les disciplines de la chimie, la physique, l’électrochimie, les matériaux et l’énergie.

Voir la fiche du projet STORE-EX


Equipements d’excellence (ou EQUIPEX)

C’est un équipement de recherche de taille intermédiaire (entre 1 et 20 millions d’euros) au service d’un projet scientifique et essentiel à la vie des laboratoires (source : MESR).

La Bretagne et les Pays-de-la-Loire comptent six équipements d'excellence

Deux équipex sur la mer en sciences de l'environnement :
IAOOS a pour objectif l'installation d'un ensemble de 15 plates-formes flottantes dans l'océan Arctique pour y faire un suivi en continu, avec transmission en temps réel, des caractéristiques physiques en profondeur de l'océan et de l'atmosphère afin d'établir un bilan radiatif.
Dotation globale : 5,3 M€

Voir la fiche du projet IAOOS

NAOS veut consolider et améliorer la contribution française au réseau international Argo de 3 000 flotteurs profileurs qui sont distribués sur l'ensemble de la planète et qui mesurent la température et la salinité de la surface de l'océan jusqu'à 2 000 mètres de profondeur.
Dotation globale : 8 M€

En savoir plus sur Naos sur le site du Cnrs
Voir la fiche du projet NAOS

Un équipex en biologie, physique, chimie.
XYLOFOREST : Le projet vise à constituer une plateforme de recherche multidisciplinaire s’intéressant à la question des ressources forestières dans tous ses aspects, notamment génomique des arbres, écologie des plantations forestières, chimie du bois…
Dotation globale : 10,2 M€

Voir la fiche du projet XYLOFOREST

Deux équipex en sciences informatiques :
ROBOTEX propose la création d'un réseau national composé de 15 laboratoires structurant la robotique autour de la robotique humanoïde, la robotique médicale, la robotique mobile, la micro et nanorobotique et la robotique de production.
Dotation globale : 10,5 M€

Voir la fiche du projet ROBOTEX


FIT vise à constituer un réseau national matériel et logiciel afin de tester les futures technologies de l'internet et ceci en lien avec  le projet européen ICT Lab (KIC IET) pour lequel la France est leader sur le volet de la formation.
Dotation globale : 5.8 M€

Voir la fiche du projet FIT


Un équipex en sciences humaines et sociales/informatique :
MATRICE : plate forme sur la mémoire individuelle et la mémoire sociale, basée sur la modélisation mathématiques de témoignages écrits, oraux et audio visuels de notre histoire contemporaine.
Dotation globale : 2.7 M€

Voir la fiche du projet MATRICE

 

Société d’accélération du transfert de technologie (SATT)

Ces filiales majoritairement détenues par un ou plusieurs établissements renforceront la diffusion des résultats de la recherche vers le monde industriel (source : MESR).

Projet "Ouest Valorisation" déposé par l’UEB


Instituts d'excellence en matière d'énergies décarbonées (IEED)

Les IEED sont des plates-formes interdisciplinaires dans des filières énergétiques et climatiques porteuses d’avenir  rassemblant les compétences de l’industrie et de la recherche publique dans une logique de co-investissement public-privé et de collaboration étroite entre tous les acteurs (source : www.competitivite.gouv.fr).

Projet France Energies Marines porté par IFREMER


Institut de recherche technologique (IRT) :

C’est un regroupement de laboratoires publics et privés consacré à un domaine technologique d’avenir. Il rassemble, dans un périmètre géographique restreint, des activités de formation, de recherche et d’innovation (source : MESR).

Projet B-COM porté par le pole de compétitivité Images et Réseaux
Projet Jules Verne porté par le pôle de compétitivité EMC2