Piwik

UEB C@mpus : un campus numérique régional ouvert sur le monde

Un projet retenu dans le cadre de l’appel à projet « campus » du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche lancé en 2008.

Un campus numérique pour relier les 28 établissements fédérés au sein de l’UEB.

Capture écran UEB C@mpus
 

 

Le rapprochement numérique de tous les sites de formation et de recherche dispersés sur le territoire breton permettra l’émergence d’un véritable campus numérique multipoints unique regroupant un potentiel de 72 000 étudiants et  6 000 enseignants-chercheurs, ingénieurs et administratifs.

Des outils numériques pour de nouveaux services et des usages plus collaboratifs

Le recours aux techniques et technologies numériques permet, immédiatement et à terme, de développer au sein de l’UEB des pratiques collaboratives de travail innovantes, pratiques collectives en temps réel ou différé de groupes de travail devenus insensibles aux distances géographiques séparant les différents laboratoires, équipes enseignantes et étudiants. Salles de visio-conférence haute définition avec son spatialisé, salles de télé-présence, télé-amphis, murs d’images, outils de captation, d’archivage et d’exploitation des données numériques…seront quelques-uns des équipements qui vont être déployés. Nouveaux services également avec des environnements numériques de travail ou bureaux virtuels de nouvelle génération  pour l’ensemble des usagers.

Ces espaces numériques ont aussi vocation à accueillir les activités de formation de formateurs, de recherche sur les usages du numérique, et la recherche partenariale avec les entreprises.  

4 nouvelles constructions

2 à Brest (campus Bougen et technopôle Iroise)  et 2 à Rennes (campus Beaulieu et Villejean)

Ces bâtiments, conçus avec un objectif d’architecture novatrice et certifiés de haute qualité environnementale, abriteront un concentré d’équipements et de services de haute technologie.

Un investissement de plus de 60 millions d‘euros

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche financera ces 4 constructions d’une valeur de 30 M€ ; elles seront réalisées dans le cadre d’un partenariat publi-privé. Le conseil régional de Bretagne et d’autres collectivités financeront l’acquisition des équipements et des services à hauteur aussi de 30M€. En outre, près de 1 M€ sera  versé  au titre du plan de relance pour les études préalables, complété par une aide supplémentaire de la Caisse des dépôts et consignations et de la région Bretagne.

De nombreux impacts attendus

De nombreux impacts attendus : en termes économiques, environnementaux (ère post-carbone : réduction des déplacements sans nuire à l’efficience du travail), structuration des systèmes d’information, innovations dans les outils et méthodes pédagogiques pour la formation initiale et la formation tout au long de la vie, par mixage des modes synchrones et asynchrone, et enfin renforcements de l’image de marque à l’international des établissements de l’UEB et de l’image de marque de « la Bretagne terre de TIC ».