Piwik

Benjamin Régent et Jordan Le-Bihan, étudiants en stage en Allemagne

" Une expérience inoubliable "

Benjamin Régent et Jordan Le-Bihan, étudiants en Master 1 Sciences chimiques à l’université de Rennes 1, sont actuellement en stage en Allemagne dans un laboratoire de l’Institut für Anorganische Chemie Universität à Leipzig, dans la région de la Saxe, pour une durée de quatre mois. Ils nous livrent leurs premières impressions…

Comment avez-vous eu connaissance de la possibilité de réaliser un stage de M1 en Allemagne et quelles ont été les démarches nécessaires ?
Notre objectif étant de partir ensemble à l'étranger, le Professeur Saillard nous a mis sur cette voie en joignant le service Europe et International de l’UEB. Nous sommes entrés ensuite, en contact avec Mr Krautscheid pour lui faire part de notre motivation à étudier au sein de son laboratoire. C'est alors qu'il nous a exposé son projet de travailler sur les MOFs (Metal of Organic Framework), nous avons accepté d'y participer avec plaisir car le sujet nous intéressait fortement.

Votre ressenti sur place, vos premières impressions ?
C’est une grande première, pour nous deux, de partir aussi loin et aussi longtemps. Nos premières impressions sont plutôt satisfaisantes, nous avons été opérationnels assez rapidement. Une réelle amitié s'est créée avec nos encadrants. Nous faisons connaissance de personnes provenant des quatre coins du monde, ce qui nous permet de découvrir de nombreuses cultures : c’est un enrichissement considérable.
Jordan : " Je conseillerai à tous les étudiants intéressés par la culture allemande - très développée - appréciant le contact et aimant se divertir, de venir tenter l'aventure. Leipzig est une ville où règne une forte sociabilité. C’est une expérience qui restera inoubliable, j'ai rencontré des gens formidables, et appris énormément car les Allemands sont très expérimentés en chimie. "

Quel(s) avantage(s) en tirez-vous ?
L'avantage de cette aventure en Allemagne est tout d'abord de progresser linguistiquement en pratiquant l'anglais au laboratoire, ce qui est assez satisfaisant pour le moment au vu de notre niveau de départ. De plus, cela nous permet de découvrir de nouvelles méthodes de travail et de faire de nombreuses rencontres professionnelles, mais aussi amicales. Nous apprenons à devenir autonome, nous adapter à un nouvel environnement car les habitudes allemandes diffèrent des nôtres. Le sujet que nous traitons est passionnant, même si les résultats de nos recherches ne sont pas toujours à la hauteur de nos attentes. L’encadrement par nos thésards respectifs est plus que satisfaisant, c'est d’autant plus agréable de travailler dans une ambiance conviviale. Nous avons également pu découvrir le cadre sympathique de la ville de Leipzig, ville étudiante dynamique et écologique.